Tél. (450) 536-2139  
Cell. (514) 717-9078

Gestion participative et sentiment d’appartenance

 
Gestion participative et sentiment d’appartenance
 

Dans le contexte actuel qui impose de nombreux changements organisationnels, le personnel est souvent moins réceptif aux nouvelles informations et adhère plus difficilement aux nouveaux défis. Le sentiment d’appartenance s’est beaucoup effrité et mobiliser les gens s’avère plus difficile que jamais. Pour favoriser la communication et permettre aux gens de s’approprier l’information, il vous faut mettre le feu aux poudres et enflammer leur intérêt.

C’est en établissant une relation que vous serez de mèche avec eux. Vous devez leur démontrer que vous êtes conscient de leur réalité et concerné par ce qu’ils vivent. En vous rapprochant d’eux, vous créez les conditions favorisant leur ouverture, leur réceptivité et obtenez plus facilement leur engagement.

Par l’expérience de la collaboration et votre capacité à allumer l’esprit créatif dans votre équipe de travail vous développez les aptitudes à  l’innovation. L’équipe va plus loin, au-delà de la première idée.

Elle se mobilise à faire davantage. Elle développe le réflexe d’améliorer les processus et les façons de faire. Les individus comprennent l’importance de contribuer aux succès de l’organisation.

YouTubeR error: Video ID:UC-lKkZdgKmoY175VvTRk5qg not found

Par une gestion participative, on implique les gens et on nourrit le sentiment d’appartenance. On devient une équipe qui se lance et compte les uns sur les autres.  On devient une organisation  qui alimente l’attitude de l’amélioration continue et fait preuve d’initiative.